J-10 avant le Schneider Electric Marathon de Paris

Je m’étais dit que je tiendrais un journal de ma prépa marathon. J’avais aussi dit que je suivrais un programme. Après mon premier article du J-110 avant le Schneider Electric Marathon de Paris, je n’en ai plus vraiment parlé ici, à part pour dire que je n’arrivais plus à vraiment m’entrainer.

Si je n’ai pas plus écris ici sur le sujet, c’est parce que finalement, je n’ai pas vraiment suivi de programme. Du moins, pas celui que je m’étais fixée. Plusieurs changements pro et perso ont chamboulé ma routine, et je me suis perdue dans ma prépa et dans mes objectifs.

Mais finalement, ce n’est pas plus mal. On a le droit de douter, de vouloir baisser les bras, de tout remettre en question. C’est important, et ça permet aussi de repartir de plus belle. J’ai replacé la course comme mon sport principal, au moins jusqu’au jour J.  Quand on est un peu perdu, mieux vaut ne pas trop s’éparpiller. Et finalement, lorsque je mets sur papier ce que je pensais faire un peu au feeling, je me rends compte que je n’ai pas tant chaumé que ça !

C’est sûr que par rapport à ce que j’avais prévu chaque semaine (4 runs + 2 séances de CrossFit + 1 de yoga et/ou du Cycling)… on est loin du compte ! Mais heureusement, car je n’aurais jamais tenue le rythme jusqu’à aujourd’hui.

Retour sur mes « 10 semaines » de prépa…

Le premier mois, j’ai tenté de suivre le plan ASO, en faisant un mélange avec celui du semi-marathon, et celui du marathon. Mais je n’avais clairement pas la motivation pour faire du fractionné ou du fartlek. J’ai quand même essayé de courir 3 fois par semaine, et je me suis tenue à mes sorties longues le week-end : entre 1h30 et 2h.

Capture d_écran 2017-03-29 à 14.05.44

Semaine 1 = 51 KM

  • 1 séance de fractionné
  • 1H15 de footing
  • 40 min de footing
  • 1H30 de footing
  • 1 séance de cycling

Semaine 2 = 38 KM

  • 35 min de footing
  • 1H de footing
  • Semi-marathon de Barcelone (1H37)
  • 1 séance à salle

Semaine 3 = 40 KM

  • 1H15 de footing
  • 2H de footing
  • 1 séance de CrossFit

Semaine 4 = 38 KM

  • 1H de footing
  • 1 séance de fractionné
  • 1H30 de footing
  • 2 séance à la salles
  • l’épreuve 17.1 des CrossFit Opens 2017

On était encore en février, le marathon paraissait loin. Le semi-marahon de Barcelone m’a plus ou moins remis le pied à l’étrier, et j’ai commencé à espérer pouvoir faire un temps au Fitbit Semi de Paris.

Capture d_écran 2017-03-29 à 14.06.24

Début mars, à une semaine du Fitbit Semi de Paris, je tombe malade. Après un petit coup de déprime et un article qui en témoigne, je me suis remotivée. Mais pas vraiment toute seule. Ma team AR Sentier et la team Elite m’ont bien épaulée. Vincent m’a donné quelques conseils avant le semi. J’ai finalement réussi le pari que je m’étais lancé en début d’année : passer en dessous des 1H36 au semi-marathon.

Semaine 5 = 42 KM

  • 50 min de footing
  • 1 séance de fractionné
  • Fitbit Semi-marathon de Paris (1H35’34)

Et là, entre 2 pintes dans un PMU de Belleville pour fêter nos RPs, j’ai eu une lueur de lucidité, et j’ai réalisé que j’avais besoin, et envie de me faire aider er accompagner dans ce dernier mois avant le marathon. Et c’est comme ça que j’ai rejoint une des teams que Vincent coache depuis quelques semaines (quelques mois ?) pour différentes courses.

Capture d_écran 2017-03-29 à 14.07.24

À 5 semaines du jour J, ma « vraie » prépa commence. J’ai enfin un programme sur mesure, un coach en or, et des cooéquipiers de choc. En 4 semaines, j’apprends plus qu’en plusieurs mois de pratique à stagner. Mes footings ne doivent plus se faire plus lentement que 12km/h, je ne dois plus regarder ma montre pour vérifié mon allure, mais seulement un chrono en cas de fartlek ou fractionné, je dois prendre intelligemment mes gels sur des sorties longues… Beaucoup de choses qui sont finalement du bon sens, mais qui valent la peine d’être rappelées.

Semaine 6 = 50 KM

  • 50 min de footing
  • 1 séance de fractionné
  • 50 min de footing
  • 1H30 de footing
  • 1 séance à la salle

Capture d_écran 2017-03-29 à 14.06.40

Ce n’est pas facile tous les jours. Déjà, passer de 3 sorties par semaine à 4 ou 5, c’est un sacré changement. Les distances se sont allongées, et les jambes deviennent un peu plus lourdes chaque semaine. Il faut aussi faire des concessions. Des vraies cette fois ci : j’ai minimum 4 séances à faire, je dois m’organiser en conséquence. Moi qui courais rarement plus de 40 KM par semaines, je termine ma prépa avec des semaines à 60, voir 75 KM. Mais je tiens le coup et j’en suis fière.

Semaine 7 = 76 KM

  • 1H30 de footing
  • 1 séance de fartlek
  • 1H15 de footing
  • 2H10 de footing (Semi de Run In Marseille + 5 KM)

Capture d_écran 2017-03-29 à 14.07.39

L’avantage d’avoir un vrai coach ? Vincent adapte le programme à mon planning, et ma fatigue. Si je ne me sens pas d’attaque pour la 5ème séance de la semaine, il me dit de laisser tomber : le repos et la recup sont tout aussi important que l’entrainement. Je peux donc rayer une séance sans la culpabilité que j’avais quand j’avais un programme « papier ».

J’ai demandé à Vincent de me coacher car je lui fais confiance et qu’il comprend qu’on peut aussi faire la fête. Il la fait aussi très bien d’ailleurs haha ! Et j’ai aussi eu la chance qu’il m’accepte dans son groupe à 5 semaines du marathon. Et pourtant, je ne suis un cadeau : je râle beaucoup…

Le deal que j’ai passé ? Faire ce qu’on me dit – sans trop contester. Donc me tenir aux séances. Et aussi arrêter l’alcool et les soirées 3 semaines avant le marathon. Ça peut paraitre normal pour certain, et c’est sûr que ça l’est. Mais vous commencez à me connaître : j’adore faire la fête, voir mes amis et prendre l’apéro. Surtout avec les beaux jours qui reviennent. Je préfère me lever à 6H du matin pour aller courir et profitez de mes soirées pour sortir, plutôt que faire une grasse mat’ et m’entrainer le soir… C’est aussi pour ça que j’adore courir avec Sentier le mardi : on court puis on prend quelques verres.

Capture d_écran 2017-03-29 à 14.07.52

Mais une promesse est une promesse : 3 semaines avant, c’est STOP. Plus d’alcool, moins de gras, et plus de sommeil.

Semaine 8 = 60 KM

  • 1H15 de footing
  • 1 séance de fartlek
  • 1 séance de fractionné
  • 2H de footing
  • 1 séance de yoga (merci les courbatures aux bras et aux abdos pendant 3 jours haha)

J’ai respecté le contrat la semaine dernière (à part un verre de vin vendredi soir) : vive les Perrier citron. Vous saviez d’ailleurs que ça coute presque aussi cher qu’un verre de vin ou qu’une bière ? La belle histoire…

Capture d_écran 2017-03-29 à 14.08.08

Nous voilà donc à 10 jours de l’échéance. La dernière semaine d’entrainement est déjà bien entamée.

Ce soir a lieu la fameuse dernière séance sur piste : 3 fois 5000m, pour déterminer et enregistrer mon allure marathon. Ah oui, car Vincent ne donne jamais une allure à tenir, et annonce l’objectif de la course une semaine avant celle-ci. Verdict ce soir !

Semaine 9

  •  1H15 de footing
  • 1 séance de fractionné
  • 1H30 de footing
  • 1 séance de yoga

Je me sens prête pour le 9 avril. J’ai peur mais j’ai hâte ! Tous mes feus sont au vert : mes petits bobos restent calmes, le cardio est ok, et les jambes maintiennent le rythme. Tout commence à prendre forme, et on arrive dans la dernière phase des préparatifs. Je tiens même ma petite To-Do List !

La tenue : check. Je ne vais pas changer de ce que j’ai l’habitude de porter pendant mes entrainements.

  • Short / brassière / T-shirt Adidas
  • Boost Energy 3
  • Booster BV Sport
  • Montre Polar
  • Iphone et mes écouteurs avec une bonne playlist Spotify.

Ravitaillement : check.

  • Les gels GU que je teste depuis 1 mois, au 10, 20, 30 et 35ème KMs
  • De l’eau tous les 5 KM. Je vais probablement courir avec une petite bouteille d’eau à la main, que je donnerai à mon lièvre au 21ème KM.

Soutien moral :

  • Ma maman, mes sœurs et mon papa seront à différents points du parcours
  • La fan zone Adidas Runners Paris et Sentier
  • Les coucous des collègues de chez Sport Heroes Group
  • Et vous tous, de près ou de loin, sur le parcours !

Et j’ai surtout la chance d’avoir un lièvre de luxe à partir du deuxième semi-marathon : Anthony me retrouve au KM 21 pour terminer la course avec moi. Et si vous me voyez sur le parcours, et que vous voulez venir faire quelques mètres ou KMs avec moi, feel free, ce sera avec grand plaisir !

Ma plus grosse interrogation reste l’alimentation de la dernière semaine. Pour le jour J, je pense avoir trouvé un petit déjeuner que je digère bien : mon fameux porridge. Pour le reste, on verra bien, mais je pense rester simple et me nourrir de pâtes haha. Ça tombe bien, j’adore ça…

Je n’en dis pas plus, car il reste quand même 9 jours, et je me réserve surtout pour après le marathon. Je reviens la semaine prochaine avec un dernier article « prépa ». En attendant, je tenais à vous remercier pour votre soutien et vos messages d’encouragement ces dernières semaines. Ça compte beaucoup, et ça me motive un peu plus chaque jour.

Capture d_écran 2017-03-29 à 14.14.15

À très vite,
Mathilde

Publicités

4 réflexions sur “J-10 avant le Schneider Electric Marathon de Paris

  1. Je suis certaine que tu vas déchirer ce marathon poulette ! 🙂
    C’est hyper cool d’avoir son propre coach, tu m’étonnes que ça a du te booster 😉

    Moi aussi je m’interroge beaucoup pour l’alimentation les derniers jours… on verra aha

    Bon courage en tout cas ! On se croisera surement pas (tortue que je suis ^^) – à moins que tu aies la pêche de repartir en arrière et courir avec les plus lents une fois que tu auras ta médaille ahaha

    Des bisous 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s